Simon Rigoulot, PhD

Professeur en Neurosciences et Psychologie / Département de Psychologie
Université du Québec at Trois-Rivières (UQTR)
simon.rigoulot@uqtr.ca
819 376-5011, poste 4060
Simon Rigoulot

Dr. Simon Rigoulot est maintenant Professeur en Neurosciences et Psychologie à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR, Département de Psychologie). Il a étudié les Sciences Cognitives à l’Université de Lille (France) et a soutenu sa thèse en 2008. Ses travaux ont porté sur les neurosciences affectives et traitent des corrélats neuronaux du traitement de l’information émotionnelle, dans les modalités visuelle et auditive. Il s’intéresse désormais aux informations émotionnelles multimodales et à la manière dont des facteurs individuels tels que les antécédents culturels ou les compétences émotionnelles influencent ce traitement. Il utilise pour cela une approche multidimensionnelle, combinant mesures périphériques (poursuite oculaire, réponse électro-dermale, fréquence cardiaque, activité musculaire), mesures centrales (électro-et magnéto-encéphalographie, spectroscopie infrarouge fonctionnelle) et comportementales. Ses projets visent également à mettre en lumière les liens entre les compétences émotionnelles (identification, détection, régulation et utilisation) et le développement de psychopathologies telles que l’anxiété, la dépression. Parallèlement, ses intérêts se sont développés vers l’étude de la parole et de la musique, à travers deux voies spécifiques. La première a débuté lors de sa première bourse postdoctorale à l’École des sciences et des troubles de la communication (SCSD, Université McGill) sous la supervision du Dr Marc Pell. Il s’agit du rôle de la prosodie (ton de la voix) dans la transmission d’informations significatives, que ce soit en termes d’émotion ou d’intention réelle des locuteurs, par exemple dans l’ironie, les mensonges ou encore les insinuations. La seconde voie fait suite à ses travaux en tant qu’associé de recherche avec le Dr Simone Dalla Bella, actuellement directeur du BRAMS, et porte sur le traitement de l’information rythmique et de la capacité des participants à se synchroniser avec ce type d’information.
Il a maintenant publié plus de 20 articles (pour ses publications, voir son site web personnel) et est un membre actif de BRAMS et de l’UQTR, avec des liens étroits avec d’autres membres de BRAMS, en particulier les Drs. Jorge Armony et Nathalie Gosselin.