Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

BRAMS – CRBLM Lecture Series : REPORTÉ À UNE DATE ULTÉRIEURE, À DÉTERMINER

mars 18 @ 15 h 00 min - 16 h 00 min

Student Presentation by Julien Plante-Hébert (en français)

Mémoire épisodique de la voix :
Des corrélats neuronaux distincts de reconnaissance et d’identification du locuteur

Abstract: La distinction entre les processus de reconnaissance de la voix et d’identification de locuteurs par la voix n’apparaît pas uniforme dans la littérature scientifique. Nos travaux ont servi à clarifier les corrélats neuronaux de ces deux processus de traitement d’information contenue dans la parole.
Dans une première étude, nous avons comparé les potentiels évoqués (PÉ) enregistrés auprès de 13 participants à l’écoute passive de 12 voix ayant des attributs acoustiques très similaires. Parmi ces 12 voix présentées, une était intimement familière pour un participant, tandis que les 11 autres étaient inconnues et étaient présentées à répétition. Les résultats ont indiqué une réponse électrophysiologique spécifique à la voix familière dans 2 fenêtres de temps alors qu’une réponse distinguant les voix inconnues présentées plus ou moins fréquemment était observée dans une 3e fenêtre temporelle intermédiaire. Globalement, ces résultats indiquent qu’il existe des réponses neuronales distinctes pour une voix intimement familière où l’identité d’un locuteur a été établie par une longue expérience avec un individu, reflétant une mémoire sémantique consolidée, et pour une voix déjà entendue, reflétant une mémoire épisodique, mais où l’expérience multimodale d’un locuteur n’est pas encore consolidée.
Une deuxième étude visait à vérifier cette dernière interprétation d’un encodage d’information multimodale dans le processus de reconnaissance et d’identification de la voix. Nous avons entraîné 16 participants à reconnaître les voix de 3 locuteurs, chacun présenté selon une modalité distincte : audio (A), audiovisuel (AV) et audiovisuel avec interaction (AVI). Le signal EEG des participants a ensuite été enregistré lors d’un test d’identification des locuteurs. Les PÉs analysés montrent une réponse plus importante pour la condition AVI, suggérant qu’une quantité supplémentaire d’information contextuelle lors de l’encodage mène à un rappel supérieur de l’identité des voix.
Globalement, nos travaux permettent de mieux cerner le fonctionnement des processus liés à l’encodage d’informations vocales lié à la mémoire épisodique et sémantique de l’identité des locuteurs.

Courte Bio: Je complète présentement mon doctorat à l’Université de Montréal sous la supervision des professeurs Victor Boucher et Boutheina Jemel. Mes intérêts de recherche portent principalement sur les applications légales de la phonétique. Plus spécifiquement, je m’intéresse aux processus neuronaux de reconnaissance et d’identification du locuteur. Mes recherches visent à comprendre les processus et les facteurs sous-tendant l’habileté humaine à pouvoir associer des signaux de parole à des individus avec un degré de précision qui dépassent encore les procédés automatisés les plus performants.

Détails

Date :
mars 18
Heure :
15 h 00 min - 16 h 00 min
Catégorie d’Évènement:

Lieu

UdeM, Pavillon Marie-Victorin, D-427
90, ave Vincent-d'Indy
Outremont, QC H2V 2S9 Canada
+ Google Map
Site Web :
www.brams.org