Caroline Traube, PhD

Professeur agrégée, Faculté de musique
Université de Montréal
caroline.traube@umontreal.ca
(514) 343-6111 #5503
http://liam.musique.umontreal.ca/LIAM_index.html

Musicienne et ingénieure de formation, Caroline Traube mène des recherches et enseigne à la Faculté de Musique de l’Université de Montréal, dans le domaine de l’acoustique musicale, de l’organologie, de la psychoacoustique et de l’informatique musicale.

Elle porte un intérêt particulier à l’étude des pratiques musicales et à la recherche-création, tant en interprétation qu’en composition, à l’interdisciplinarité dans les sciences et technologies de la musique et au transfert des connaissances entre les milieux scientifiques et artistiques. Responsable des programmes de mineure et de majeure en musiques numériques, elle travaille à la Faculté de musique au développement d’une musicologie interdisciplinaire, empirique et systématique.

Caroline Traube dirige le Laboratoire informatique, acoustique et musique (LIAM) et est membre de l’OICRM (Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique), de l’iACT (institut Arts Cultures et Technologies), du BRAMS (Laboratoire international de recherche sur le cerveau, la musique et le son) et du CIRMMT (Centre Interdisciplinaire de Recherche en Musique, Médias et Technologies).

Elle détient un Ph.D. en «music technology» de l’Université McGill, un diplôme d’ingénieur en génie électrique du Center for Computer Research in Music and Acoustics (CCRMA) de l’Université Stanford, et un diplôme d’ingénieur civil (spécialisation en télécommunications) de la Faculté Polytechnique de Mons, Belgique, son pays natal. Elle a par ailleurs étudié la composition électroacoustique au Conservatoire Royal de Mons, avec Annette Vande Gorne, ainsi que le piano pendant une dizaine d’années.

Ses recherches portent notamment sur l’étude du timbre des instruments de musique et des relations entre les caractéristiques physiques de l’instrument, les paramètres du geste instrumental et les attributs perceptifs des sons instrumentaux. Ses travaux de recherche sont régulièrement présentés dans divers colloques et congrès internationaux. Elle a par ailleurs organisé un colloque de musicologie interdisciplinaire (CIM’05) sur le thème du timbre musical et a codirigé un numéro spécial des Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique, présentant un ensemble de publications découlant de ce colloque.